Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !

Pour celles qui me suivent depuis un moment maintenant, vous savez que normalement je vous fais toujours un article très rapidement sur mes nouveaux tatouages avec beaucoup de photos et une vidéo de la réalisation. C’est une façon pour moi de partager mes expériences avec vous et de vous aider parfois à sauter le pas. Mais cette fois-ci, ça ne s’est pas déroulé comme ça. Je me suis fait tatouer pour la 5ième fois début décembre sur Dijon chez Malinky Tattoo et je pense que j’avais vraiment besoin de profiter de ce moment, de le garder pour moi. Je crois que c’est le tatouage qui veut dire le plus de chose pour moi parmi ceux que j’ai déjà. Maintenant qu’il est bien cicatrisé, j’ai pensé que c’était temps que je vous en parle et que je vous raconte comment j’ai vécu ce tattoo sous la poitrine !

Malinky Tattoo

Étant maintenant sur Dijon, j’ai fait mes petites recherches pour découvrir les salons de tatouage sur Dijon et celui qui a le plus attiré mon attention c’est le salon de tatouage Malinky Tattoo. J’ai checké leurs réseaux sociaux pour en découvrir un peu plus sur leur travail et j’ai vraiment bien accroché. Ils sont plusieurs chez Malinky Tattoo et ils ont vraiment tous beaucoup de talent. Il y en a pour tous les goûts et leur travail est vraiment nickel, pro et bien réalisé. Je n’ai donc pas hésité une minute pour aller les rencontrer et prendre rendez-vous.

Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !Mon projet

Ça faisait un moment que l’idée de me faire tatouer sous la poitrine germait dans ma tête. Après tout ce qui s’est passé (je vous invite à lire cet article si vous ne savez pas de quoi je parle), j’ai eu une terrible envie de graver ce que j’avais vécu sous ma peau. C’était comment un besoin irrépressible ! L’idée du tatouage en lui-même ne m’est pas venu tout de suite mais petit à petit. C’est en scrollant sur Pinterest que je suis tombée sur le symbole de « l’unalome ». Je l’avais déjà vu mais je ne mettais jamais vraiment intéresser à sa signification.

L’unalome est un symbole de la philosophie bouddhiste. Il représente le chemin à parcourir pour atteindre l’Eveil. La spirale représente le début de la vie, l’univers et l’infini où l’esprit et la conscience ne sont pas encore éveillés. Les entrecroisements et les zigzags sont le symbole du cheminement, d’un travail intérieur pour prendre conscience du monde extérieur. Et enfin la ligne droite, l’Eveil, tout simplement. Pour moi, l’unalome représente le cheminement entre le tourment et la paix intérieure. C’est mon but, ce que j’aimerais atteindre avec le temps.

Viens ensuite l’inscription en sanskrit sous l’unalome : « duhkha ». Duhkha est un composant des Quatre Nobles Vérités du bouddhisme. On ne peut pas le traduire littéralement en français mais grossièrement il signifie « souffrance ». Il est en opposition avec le terme « sukha » qui signifie l’aisance, le confort. Duhkha peut être interprété de la façon suivante (avec beaucoup de raccourcis) : toute vie est souffrance. Toute vie possède son lot de souffrance comme son lot de bonheur. La naissance est duhkha, la mort est duhkha, être réunis avec ce que l’on hait est duhkha, être séparé de ce que l’on aime est duhkha, le chagrin, les lamentations, la douleur, le désespoir sont duhkha.

L’association de ces deux symboles représentent pour moi à la fois une mise en garde et un but à atteindre. Je veux me souvenir pour toujours de ce que j’ai vécu, de ce que j’ai ressenti et je veux me rappeler que cela m’arrivera à nouveau. J’aurais comme tout le monde mon lot de bonheur et de souffrance. Maintenant je veux juste avancée, c’est tout ce que je veux. Ce tatouage sera pour toujours au niveau de mon cœur pour qu’à chaque fois que je baisse les yeux, je puisse me rappeler de tout ça.

C’est ma cicatrice. La cicatrice invisible de toute la souffrance que j’ai ressentie. La matérialiser a été pour moi un moyen de commencer à avancer.

Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !La séance de tatouage

J’avais fait quelques esquisses de mon tatouage et j’ai laissé Flo réalisé le dessin final. Lorsque je suis arrivée pour me faire tatouer, il m’a proposé plusieurs variantes, plusieurs versions et il y en a une qui m’a tout de suite sauté aux yeux. C’est la première version que j’ai regardée et dans ma tête, ça a fait tout de suite « oui, c’est celui-là mon tatouage ». La taille me convenait parfaitement, donc on a pu passer directement à la pose du carbone. On y a passé un peu de temps quand même pour s’assurer de la symétrie par rapport à l’axe de mon corps.

Pour celles qui se posent la question, oui il faut être topless. Je vous conseille de prendre avec vous un sweat qui s’ouvre sur le devant histoire de ne pas mourir de froid et aussi de mettre du sparadrap sur votre poitrine pour être plus à l’aise. Après pour la réalisation du tatouage, j’étais totalement allongée ce qui est plutôt confortable. Pour ce qui est de la douleur, c’était totalement gérable et supportable. Ça a commencé un peu à piquer sur les côtés, sous la poitrine mais ce n’était pas la fin du monde.

Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !Par contre, ce qui était compliqué à gérer… C’est la respiration ! Je pense que je n’ai pas besoin de vous faire un dessin mais quand on respire la poitrine se soulève puis s’abaisse. Vous imaginez bien que pour le tatoueur c’est un peu compliqué, surtout si on respire fort et de façon non rythmique. Du coup, ce que j’ai fait, c’est que j’ai contrôlé ma respiration en fonction de l’aiguille. Juste avant qu’il ne pose l’aiguille sur ma peau, je prenais une bonne grosse inspiration puis dès qu’il tatouait je bloquais ma respiration et contractait les abdos pour ne pas bouger. Comme il relevait assez souvent l’aiguille, c’était assez facile et pas gênant.

Je ne dis pas qu’au bout des 2h je n’ai pas commencé à fatiguer. C’est assez épuisant, il faut du calme et il faut bien supporter la douleur. J’ai une peau épaisse et je supporte bien la douleur donc ça allait bien. Par contre, je ne vous conseille pas cet endroit si c’est votre premier tatouage. Parce que gérer la douleur et la respiration en même temps ça peut vite devenir insupportable. Parce que clairement, mes autres tatouages, c’est limite si j’aurais pu m’endormir facilement, autant avec celui-ci c’était assez fatiguant et le temps passait assez lentement.

Reste quand le tatouage a été finis, j’étais plus que ravie ! J’adore le dot work qu’il a réalisé et le résultat final est encore mieux que sur papier. Le résultat est exactement comme je l’espérais et je me sentais encore mieux dans ma peau. C’était la première fois depuis un moment que je ressentais vraiment de la joie. C’était le nouveau commencement qu’il me fallait.

Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !La cicatrisation

Mon tatoueur m’a bien indiqué qu’il ne fallait pas que le tatouage soit en contact directe avec un soutien-gorge. Ça altère la cicatrisation donc il m’a conseillé de mettre quelque chose en dessous, comme un mouchoir enrubanné dans du film alimentaire par exemple. Mais personnellement, je ne supportais pas du tout de mettre un soutien-gorge alors j’ai passé une bonne quinzaine de jours sans. J’ai une petite poitrine donc ça ne m’a pas du tout dérangé. A vous de voir si jamais vous voulez vous faire tatouer à cet endroit ce que vous préférez.

Pour ce qui est des soins, j’étais sur Dijon et j’avais oublié de récupérer les produits que j’utilise d’habitude donc je suis allé acheter de l’homéoplasmine et un gel douche au pH neutre. Ça a totalement fait l’affaire ! Le seul problème avec l’homéoplasmine c’est que ça tâche les vêtements bien comme il faut. Encore heureux que je n’ai porté que des vieux vêtements en coton. Par contre, comme d’habitude, les démangeaisons c’est l’enfer sur terre ! Mais bon… ça on y peut rien n’est-ce pas !

Je vous dis tout sur mon tatouage underboobs !Conclusion

Donc voilà tout sur mon 5ième tatouage ! Je vais devoir, une fois que j’aurais fini mon stage sur Dole, aller faire les retouches. Sinon, sans surprise, j’ai déjà 2 nouveaux projets de tatouage en tête. Clairement, on ne s’arrête plus une fois qu’on a commencé. J’ai envie de me faire une manchette avec une multitude de fleurs (comme d’habitude) avec peut-être des bois de cerfs entremêlés entre. Et j’ai aussi envie de me faire tatouer une lune supportée par deux mains au niveau des côtes juste sous le bras droit. Il va falloir bien économiser pour tout ça ! ^^

Quels sont vos projets tattoo ? 🙂

Info Pratique :

Malinky Tattoo – site internet
7, Passage Darcy 21000 Dijon
03 80 41 87 43
malinkytattoo@gmail.com
Page Instagram
Share:
Écris par Emma
J'ai 22 ans, je suis en Master Nutrition & Alimentation à Dijon et je suis aussi passionnée par le bien-être, les tatouages, le patinage artistique, la photographie, le sport et pleins d'autres choses ! Plus touche à tout que moi, tu meurs ! En tout cas bienvenue sur le blog ! ;)