Bizarrement, je n’ai jamais eu envie de toucher à ma couleur de cheveux jusqu’à aujourd’hui. J’ai essayé l’année dernière un ombré hair pour changer un peu mais j’ai vite eu envie d’un changement plus radical ! Pourquoi vous allez me dire ? Parce qu’on est jamais content de ce qu’on a ! Beaucoup m’ont dit qu’ils préféraient ma couleur naturelle mais comme ça fait 20 ans que je la vois, je n’en peux plus. J’avais envie de quelque chose de plus sombre et pourquoi pas d’un peu coloré. Le choix de la couleur a été vite fait : violine ! J’adore cette couleur que ce soit sur mes ongles, mes yeux ou sur mes vêtements donc pourquoi pas dans les cheveux. Après avoir regardé quelques exemples sur Pinterest, je me suis lancée dans ma première coloration !

Ma coloration violine

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (1)Je ne suis pas coiffeuse donc je n’ai pas le savoir pour me lancer toute seule dans un truc pareil. Je ne suis pas bien à l’aise déjà avec les colorations à faire à domicile donc j’ai préféré demander de l’aide à ma belle-mère Cécile qui a été coiffeuse. Je lui ai demandé quoi acheter et des conseils bien sûr pour entretenir la couleur et mes cheveux. Elle m’a conseillé d’acheter (chez Bleue Libellule, un grossiste pour coiffeur) la coloration Majirouge de L’Oréal en coloris 5,20. Le 5 correspond à la couleur de départ, à savoir châtain clair et le 20 correspond à la couleur souhaitée après coloration donc violine intense. Avec ceci, j’ai aussi acheté un tube de Majirel Mix en teinte Violet aussi de L’Oréal qui est en fait un apport en plus de pigment pour que la couleur soit encore plus violette et plus intense. Elle a ajouté aussi de l’oxydant dans les proportions 1 pour 1.5.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (2)

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (3)J’ai choisi d’acheter ces produits L’Oréal car c’est ce qu’il y a de mieux apparemment en matière de coloration. Les tubes sont couteux (20 à 25€) mais c’est le prix à mettre pour avoir une belle coloration, de la brillance et de la tenue. J’aurais pu acheter des choses bien moins chères mais j’avais envie pour une première de faire les choses bien et d’y mettre le prix. Après comme c’est Cécile qui m’a fait ma couleur, je n’ai pas payé ! En salon, j’en aurais eu pour pas moins de 80€ alors qu’est-ce que 20€ à côté de ça ! Par contre, c’est sûr ce n’est pas bio du tout. Moi ça ne me gêne pas et je n’ai pas eu de réaction allergique. Après, c’est fortement conseillé de faire un essai 48h avant pour vérifier l’absence d’allergie.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (4)Les tubes Majirel Mix et Majirouge contiennent des crèmes de couleur blanche qui en contact avec l’oxydant deviennent peu à peu de couleur violette. Une fois le mélange pigment/oxydant bien mélangé, elle l’a appliqué sur mes cheveux, secs et non lavés, de façon uniforme. Si jamais vous avez les cheveux aussi longs que moi (jusqu’en bas du dos frisés et jusqu’au niveau des fesses lorsqu’ils sont lisses) vous aurez besoin de deux tubes de Majirouge. Je n’avais pas prévu ce petit détail et heureusement pour moi, on a pu compléter avec un reste de coloration 4.20 en rajoutant le contenu du tube de Majirel Mix avec de l’oxydant pour finir mes cheveux.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (5)

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (6)On a laissé poser 35 minutes sans apport de chaleur. Après elle m’a fait un lavage progressif des cheveux en émulsionnant et en apportant de l’eau progressivement pour enlever la coloration, le surplus de pigment mais surtout pour rendre la couleur encore plus brillante ! C’est un point très important. C’est assez impressionnant de voir l’évier devenir tout violet, j’avais l’impression que la couleur allait partir entièrement au premier lavage ! ^^ Je suis une novice dans ce domaine donc j’avais un peu peur. Après démêlage et séchage, mes cheveux étaient exactement de la couleur que je voulais ! J’ai obtenu un beau violine qui tire sur le prune. Ce n’est absolument pas criard ou vulgaire ! La nuance assombrie mes cheveux tout en leur apportant une jolie couleur pas trop voyante mais bien présente. Ce qui est cool aussi c’est qu’il n’y a pas eu de différence de couleur entre les parties que j’avais éclaircies pour mon ombré hair l’année précédente et ma couleur naturelle.ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (7)ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (8)A la lumière naturelle, on voit vraiment bien la couleur prune mais lorsqu’il y a des éclairages artificiels jaunes ou blancs, on dirait juste que je suis brune même si on devine une pointe de violet. Une fois en amphithéâtre, j’ai eu peur en regardant mes cheveux, j’ai cru que ma couleur était entièrement parti alors que non : c’était juste la lumière qui me jouait des tours !

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (9)

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (10)

Après la coloration, j’ai fait attention à n’utiliser que des serviettes et taies d’oreiller que je n’avais pas peur de salir car les premiers jours la couleur déteint pas mal lorsque les cheveux sont mouillés. Après 2 ou 3 shampooings, ma couleur a arrêté de dégorger et maintenant lorsque je me lave les cheveux, l’eau est toujours claire.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (12)

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (13)Comme je ne savais pas trop comment m’occuper de mes cheveux fraîchement colorés, j’ai demandé conseil à Cécile et elle m’a bien expliqué comment marchait une coloration ! Le cheveu (qui est une matière inerte et non vivante, on est d’accord) peut être comparé à une cage à oiseaux. L’ammoniac qu’on utilise lors de la coloration a pour rôle d’ouvrir les écailles du cheveu et donc d’ouvrir la cage. C’est pour ça que les colorations avec ammoniac sont plus efficaces. Les pigments eux sont les oiseaux qui vont pouvoir entrer dans cette cage. Le but ensuite va être de garder les oiseaux à l’intérieur. Les sulfates, la chaleur, la déshydratation par exemple sont des facteurs qui ouvrent les écailles ce qui fait dégorger les pigments et donc ternis une couleur. Pour garder une jolie coloration, il faut avant tout prendre bien soin des cheveux, faire en sorte de lisser les écailles et de ne pas les abîmer.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (14)

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (198)Pour l’entretien, j’ai changé ma routine capillaire pour bannir entre autres les sulfates qui font dégorger les colorations. J’ai acheté le shampooing et l’après shampooing de la gamme Ever Color et Ever Pure de L’Oréal ainsi que le shampooing repigmentant et la crème repigmentante en Violine Phénicien de la marque Mulato. J’ai aussi changé mes habitudes :

  • Je ne me lave les cheveux que 2 fois par semaine (ce qui est amplement suffisant pour moi pour avoir des cheveux propres) et comme je n’abîme pas pour rien ma couleur.
  • J’essaie de ne pas laver mes cheveux à l’eau chaude mais tiède pour ne pas trop ouvrir les écailles du cheveu.
  • Je soigne mes cheveux pour les garder en bonne santé avec des masques, des bains d’huile, des sérums et des crèmes capillaires. Les soins après-shampooings sont plus acides que le cheveu ce qui ferme les écailles et donc protège encore plus la couleur ! C’est pour ça qu’on recommande de faire un dernier rinçage au vinaigre ou au citron : ça lisse les cheveux, ferme les écailles et donc apporte de la brillance.
  • J’essaie de moins utiliser le lisseur, le sèche-cheveux ou des mousses bouclantes pour ne pas trop les abîmer ou alors je fais en sorte de les protéger au maximum.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (17)J’utilise le shampooing Mulato une fois par semaine qu’il faut laisser poser 5 minutes. La crème Mulato par contre je l’utilise on va dire toutes les 2 ou 3 semaines pour vraiment rebooster la couleur que je pose en masque durant 30minutes. Ces soins apportent des pigments violets ainsi que des nacres pour plus de lumière. Ce sont des soins qu’on m’a beaucoup recommandés et je dois dire que j’en suis ravie. Ils ne sont pas discount mais ils sont naturels et bio et surtout efficaces. J’ai bien remarqué que lorsque je les utilisais ma couleur était plus vive et plus belle.

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (15)On m’a aussi dit que j’allais galérer avec l’entretien de cette couleur mais ce n’est pas le cas ! Voilà plus de 6 semaines que je l’ai fait et j’ai toujours une couleur violette, un peu moins prononcé certes mais ça n’a pas viré au rose ou un truc dans le genre. Après j’ai remarqué que la couleur avait mieux tenu au niveau des racines plutôt qu’aux pointes ce qui est normal puisque mes longueurs ont plus de 5 ans de vie et commencent à être pas mal abîmées contrairement à la partie plus récente au niveau de mon crâne. Bien sûr, j’ai aussi les racines (qui poussent avec ma couleur naturelle) qui commencent à bien se voir. Je vais songer dans pas longtemps à les recolorer.

Conclusion

ma-coloration-permanente-de-chatain-clair-a-violine (16)Pour ce qui est de l’état de mes cheveux, il n’y a rien à dire ! Ça n’a pas abîmé mes cheveux mais au contraire ça a apporté beaucoup de brillance que je n’avais pas avant. J’avais vraiment une idée très péjorative sur les colorations mais maintenant je suis convaincue et je ne regrette absolument pas d’avoir sauté le pas. Je suis franchement ravie de ma couleur et de la coloration en elle-même qui a été très efficace. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant apprécié mes cheveux et je peux vous dire que ça fait du bien. Je vais vous faire un article à part sur les soins que j’ai mentionnés pour m’occuper de ma couleur pour bien vous les présenter !

Vous avez les cheveux colorés vous aussi ? 🙂

Ps : Je voulais aussi repréciser que je n’ai pas effectué ça toute seule mais avec une coiffeuse compétente DONC ne vous amusez pas à faire ça toute seule sans avoir les connaissances qui vont avec. Je ne veux pas être responsable d’un massacre ! Aussi une coloration, ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère : les produits utilisés contiennent des agents chimiques qui peuvent être dangereux ! Donc déjà on porte des gants, on lit bien les contre-indications sur l’utilisation (pas avant 16 ans, pas si vous avez réagis à un tatouage temporaire au henné noir, si vous avez des éruptions cutanés sur le visage, si votre cuir chevelu est sensible,…) de ce produit, on fait bien les tests préliminaires avant et on demande même s’il y a besoin conseil à un docteur.

Share: