Photo du flacon de vernis Thames de la marque Butter London

 On m’a récemment demandé qu’elle était la couleur du vernis que je rêverai d’avoir. J’ai répondu que la couleur qu’il manquait dans ma collection (je ne sais pas vraiment si je peux considérer 15 vernis comme une collection mais bon…^^) c’est un magnifique bleu canard avec des reflets verts lagons et bien sur avec des reflets métalliques (car je ne porte que ça sur mes ongles). J’avais repéré cette couleur chez Butter London, marque de vernis qui me fait juste rêver avec leurs gammes de couleurs impressionnantes. Ce que j’apprécie aussi beaucoup dans ces vernis, c’est que la composition est exempte de Formaldehyde, de Toluène, de DBP et de Parabens. Eh bien je peux vous dire ce que je ne m’attendais pas du tout à ce que le Bureau Franck Drapeau me l’envoie ! Lorsque j’ai eu ce sublime flacon entre les mains, je me suis dit que je ne m’étais pas trompé : cette couleur est magnifique !

Photo du flacon de vernis Thames de la marque Butter LondonLes vernis Butter London sont un peu comme les OPI au niveau des noms, c’est toujours très original : ici Thames veut dire « La Tamise ». Le packaging de ce vernis ne peut pas, à mon humble avis, être plus classe ! Non vraiment,… C’est sobre, minimaliste, chic et super bien fini. J’aime beaucoup le travail du verre, sa forme, la manière dont on voit en transparence le niveau de vernis restant (niveau qui ne faiblit pas, j’en ai la preuve avec mes deux autres couleurs de la même marque). Le bouchon aussi est très bien pensé puisqu’on peut enlever le capuchon noir pour utiliser l’embout plus petit, plus fin et plus pratique pour appliquer le vernis. Le pinceau en lui-même est à mon goût trop fin. J’aime quand il est large et arrondi et là c’est plutôt le contraire ! Pourquoi je ne rage pas ? Parce que la texture du vernis compense largement ce défaut.

Photo du flacon de vernis Thames de la marque Butter LondonCe vernis est très fluide et ne se fige pas immédiatement une fois posé sur l’ongle. On peut le travailler sans soucis sans faire de trace et ça ne coule pas pour autant. Comme le pinceau est fin, je mets plus de temps à recouvrir mon ongle (2 ou 3 coups de pinceau sont nécessaires) mais comme le vernis se travaille bien, il n’y a aucun problème. Je peux prendre mon temps et m’appliquer sur la pose. La pigmentation, elle, n’est pas extraordinaire voir un peu faible ! Sans appliquer de base, il va falloir minimum 3 couches de vernis, ce qui est beaucoup. Mais j’ai trouvé la parade parfaite : je pose ce vernis par-dessus une couche noire ! De cette façon, il ne faut qu’une couche de Thames pour avoir des ongles juste sublimes.

Photo du flacon de vernis Thames de la marque Butter LondonPhotos de Thames et du vernis noir de la même marqueParlons un peu de la couleur ! Bleu ? Vert ? Moi j’ai envie de dire les deux ! Suivant la source et la quantité de lumière, on peut voir beaucoup de nuances. Parfois il a l’air complètement bleu canard, parfois bleu cyan mais aussi vert émeraude et même vert lagon. Personnellement, c’est ce que j’adore dans les vernis à reflets : j’ai l’impression de redécouvrir la couleur à chaque fois que je regarde mes ongles. En le superposant avec du noir, je trouve que ça fait ressortir son côté bleu canard alors que sur une base blanche Thames a l’air beaucoup plus bleu cyan.

Photo de l'embout du pinceauPhoto du pinceau du vernisCe que j’aime aussi avec cette marque et que je retrouve une fois de plus dans ce vernis, c’est la vitesse de séchage qui est quand même rapide ! Comme le vernis est très fluide, on applique plus facilement de fines couches de vernis et ces fines couches sèchent en quelques minutes sans sèche vite. Pas besoin d’attendre cent ans et ici pas de mauvaise surprise : lorsque c’est sec, c’est sec ! Ça ne l’est pas à moitié et ça n’imprime pas les traces de draps ou nos empreintes digitales. Par rapport à d’autres vernis, celui-ci est bien plus rapide donc comme dirait Coline : cœur avec les doigts !

Photo du vernis sur mes onglesOn va aborder le sujet critique : la tenue ! Sans top coat, et j’ai bien dit sans, le vernis tient dans le meilleur des cas 2 ou 3 jours. Avec topcoat, je peux espérer avoir des ongles impeccables durant 3 ou 4 jours. En fait, au moment où j’écris ces lignes, je suis en train de me rendre compte que le problème vient de mes ongles qui se plient sans arrêt ! Alors j’ai envie de dire que même le vernis le plus résistant aurait du mal à tenir 3 jours sans s’écailler… Bref, en relativisant, je dirais que la tenue est normale.

 Conclusion

Deuxième photo du vernis sur mes onglesCe vernis n’est peut-être pas parfait mais je lui pardonne tout : sa couleur me fait juste rêver, son application n’est pas prise de tête ni galère et il sèche quand même rapidement et ça moi j’achète ! La tenue n’est pas miraculeuse mais je m’en fiche. Je me connais, je me coupe/plie/arrache/fend sans arrêt mes ongles donc je ne me fais pas d’illusion sur la tenue d’un vernis sur mes ongles. Moi ce vernis je l’aime et il me donne encore plus envie de craquer chez Butter London sur d’autres teintes métallisées. Le seul truc qui m’empêche de le faire, c’est le prix. C’est pas du discount mes amies : 15,90€. Je considère ces vernis comme des bijoux donc je trouve que le prix se vaut mais après je comprends tout à fait que ce n’est quand même pas anodin de dépenser 16€ pour un vernis. Enfin bon… c’était mon coup de cœur vernis du mois ! Vous pourrez acheter ces vernis chez (si je ne me trompe pas) Sephora, Nocibé et sur la Pschiiit Boutique.

La couleur vous fait voyager ou pas ? 🙂

Share:
Écris par Emma
J'ai 22 ans, je suis en Master Nutrition & Alimentation à Dijon et je suis aussi passionnée par le bien-être, les tatouages, le patinage artistique, la photographie, le sport et pleins d'autres choses ! Plus touche à tout que moi, tu meurs ! En tout cas bienvenue sur le blog ! ;)