Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur Netflix

Hier soir, je me suis blottie bien au chaud sous ma couverture et j’ai eu envie de regarder un documentaire Netflix. J’ai hésité entre plusieurs mais il y en a un dont j’avais un peu entendu parler et comme il faisait écho avec ma formation universitaire (Master en Nutrition), je me suis dit que ce serait sympa de le regarder. Vous vous doutez bien que si j’ai eu envie de vous en parler sur le blog, c’est qu’il m’a particulièrement touché ! Cowspiracy est un documentaire qui parle de réchauffement climatique, d’agriculture et de consommation de viande. Je ne voyais pas vraiment le rapport jusqu’à récemment et ce documentaire m’a ouvert les yeux. Je pense sincèrement que tout le monde devrait le regarder et je vais essayer de partager avec vous ce que j’ai ressenti en le regardant.

Cowspiracy : The Sustainability Secret

Documentaire Netflix

Synopsis :

« Cowspiracy est un film documentaire réalisé par Kip Andersen et Keegan Kuhn en 2014 puis revisité en 2015 par Leonardo DiCaprio. Ce documentaire explore l’impact de l’agriculture animale sur l’environnement et sur le réchauffement climatique. Il questionne les positions des associations environnementales sur cette question comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, Rainforest Action Network et bien d’autres. »

Mon régime actuel : omnivore

Je pense qu’il est indispensable que je vous parle un peu du contexte dans lequel j’ai regardé ce documentaire. J’ai grandi à la campagne. J’ai été élevée par des parents qui cultivaient des fruits et légumes mais aussi par des grands-parents élevant des animaux pour leur viande. Mes grands-pères étaient chasseurs et mon père l’est devenu aussi récemment. Du coup, depuis toute petite, j’ai été habitué à l’élevage et la préparation de la viande. La viande fait partie du régime alimentaire de ma famille et de la mienne aussi. Il n’y a pas de honte à avoir : j’aime le goût de la viande. J’aime en manger.

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixSeulement je pense que de par mon vécu je sais quelque chose d’important : je sais ce qu’est la viande. La viande ne vient pas du supermarché. La viande ne pousse pas sur les arbres. La viande vient bien d’un animal qui a été vivant. D’un animal qui est né, qui a grandi, qui a vieilli puis qui a été tué. Quand on apprend la chimie, la première chose qu’on essaie de nous faire comprendre est que « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » #lavoisier. Cela s’applique aux atomes, à la matière, aux êtres vivants. La vie repose sur ce principe. Sans cela, nous ne serions pas là.

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixQuand j’étais petite, j’allais souvent chez mes grands-parents. Ils avaient des mouflons, des poules, des coqs, … Un jour nous sommes allés chercher des lapins et je pensais que c’était pour les garder. J’ai absolument voulu choisir ce gros lapin blanc aux yeux roses parce que je le trouvais vraiment mignon. Nous sommes rentrés à la maison et je n’avais qu’une envie : jouer avec mon nouveau lapin. Mon grand-père l’a sorti de sa cage et… Il lui a brisé la nuque. Oui devant moi. Il l’a pendu par les pattes au-dessus d’un seau et l’a ouvert pour le vider de son sang et de ses organes. Je n’avais pas compris qu’on avait acheté des lapins pour les manger.

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixVous pourriez penser que cela m’a traumatisé, que j’ai été choquée, que je n’aurais pas dû être témoin d’un acte de cette violence, … Et bien non, je pense que ce n’est pas vrai. J’ai été surprise, je ne m’y attendais pas mais ça a attisé ma curiosité. Ça m’a permis de faire le lien entre viande et animal ! J’ai compris que le lapin que mon grand a préparé était le lapin que j’ai adoré manger le soir même. J’ai aussi compris que manger de la viande n’était pas un acte anodin car il impliquait de tuer un être vivant. J’ai compris ça et je l’ai accepté.

Je vais vous donner mon avis : l’être humain est un animal. Un animal omnivore. L’omnivorisme implique de pouvoir manger une grande variété de choses dont d’autres êtres vivants. Nous faisons partie de la pyramide alimentaire. Les plantes tirent leur énergie du soleil. Les herbivores tirent leur énergie des plantes. Les carnivores consomment des herbivores et/ou d’autres carnivores pour subvenir à leurs besoins. Et enfin les omnivores consomment à la fois des plantes, des herbivores et des carnivores. C’est comme ça. Pour moi, manger de la viande c’est normal. C’est n’est pas obligatoire mais c’est possible.

Mais ça c’était avant…

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixLe documentaire, un résumé

Ce documentaire m’a permis de comprendre que l’élevage, les animaux d’élevages et leur alimentation sont la première cause d’émission de gaz à effet de serre. C’est assez dur à croire au début mais les chiffres ne mentent pas. Les organisations qui sont censées « sauver » la planète nous mentent et ça je trouve ça sidérant. Le pétrole, la pollution, les véhicules à moteur, les énergies fossiles, l’huile de palme, … Même tout ça réunis, il semblerait que l’industrie de la viande produise encore plus de gaz à effet de serre ! Une quantité astronomique d’eau et de nourriture sont utilisés chaque année pour produire de la viande. Je ne croyais pas que c’était à ce point mais ça l’est. Quand j’entends qu’on pourrait nourrir la population entière avec les récoltes destinées aux animaux d’élevage, ça me chamboule. On pourrait éradiquer la famine de la terre mais à la place on nourrit les vaches pour les personnes qui ont assez d’argent pour acheter de la viande.

L’élevage de bétail pour la viande (mammifère et poisson), le lait et les œufs participent majoritairement au réchauffement climatique, à la déforestation, à la disparition massive d’espèce, à l’épuisement des océans, à l’épuisement des terres agricoles, à la diminution d’eau potable, …

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixTous les témoignages, les prévisions, les constats, ça m’a fait comprendre qu’on ne pourra jamais nourrir la population avec de la viande. Surtout pas avec les proportions que nous consommons aujourd’hui. C’est facile de se dire que le réchauffement climatique c’est à cause du pétrole, à cause des gens qui laissent couler l’eau pendant qu’ils se brossent les dents mais… De me dire que je participe largement à ça en mangeant de la viande, du poisson et en consommant des produits laitiers : là ça m’a touché. Là je me suis dit que je ne pouvais plus fermer les yeux. Un steak n’est plus juste un steak. C’est 9000 litres d’eau, c’est des tonnes de granulés, c’est des hectares de forêt détruits, …

Je vous dit tout sur ce que j'ai pensais du reportage Cowspiracy disponible sur NetflixMon régime alimentaire : … Chargement en cours

Je ne tiens pas à vous décrire absolument tout ce que ce documentaire met en lumière parce que je vous encourage vivement à le regarder vous-même. Mais ce qui est certain et ce qui mérite je pense d’être dit : c’est que ce documentaire m’a réellement donné envie de changer. Il m’a donné envie de consommer différemment pour réellement contribuer à diminuer mon empreinte. J’ai donc radicalement envie de changer ma façon de manger, de changer mon régime alimentaire, de faire évoluer mon assiette. J’aime manger de la viande, du poisson et des yaourts. C’est comme ça et je ne pourrais pas pouvoir arrêter du jour au lendemain d’en manger. Par contre, je peux clairement en manger moins pour commencer. Et même ne pas forcément en manger tous les jours.

J’ai compris que le fait de manger de la viande a permis à nos ancêtres de survivre dans des conditions très rudes. Le simple fait de ne pas à avoir à lutter comme eux change la donne. Manger de la viande n’est plus une obligation, c’est un choix. Et je choisis de changer. Ce documentaire m’a donné envie de m’intéresser au régime végétalien. Je veux en savoir plus et j’ai vraiment envie d’apprendre à cuisiner des plats végétaliens. J’ai envie d’en incorporer dans mon quotidien. D’ailleurs, le documentaire Food Choice aussi sur Netflix a répondu à pas mal de mes questions et je vous en parlerai dans un autre article ! J’ai envie de m’instruire, j’ai envie de savoir car finalement un steak, n’est pas juste un steak…

Pour moi c’est le genre de documentaire que tout le monde devrait regarder ! Et vous vous en pensez quoi ?

 

Share:
Écris par Emma
J'ai 22 ans, je suis en Master Nutrition & Alimentation à Dijon et je suis aussi passionnée par le bien-être, les tatouages, le patinage artistique, la photographie, le sport et pleins d'autres choses ! Plus touche à tout que moi, tu meurs ! En tout cas bienvenue sur le blog ! ;)